Yomi (6')

pour piano seul

2018

Inspirée de la mythologie japonaise, cette pièce relate la rupture explosive qui a lieu entre les dieux créateurs Izanami et Izanagi au royaume des morts (Yomi en japonais).

Izanagi et Izanami sont les Dieux (Kamis) créateurs du Monde dans la Mythologie japonaise. Dans le récit du Temple de la Mort, extrait du Kojiki (livre de mythologie shintoïste datant de l’an 712), Izanagi va chercher sa bien-aimée Izanami dans les abysses du monde des Morts (Yomi) afin de terminer de construire leur Monde. Cependant, Izanami, déjà prisonnière des lieux, doit demander une faveur au Dieu des Morts pour suivre son mari. Elle défend à ce dernier de la suivre et de la regarder. Izanagi attend, mais finit par perdre patience et rejoint sa femme ; Il pénètre dans le royaume des morts et voit immédiatement qu’Izanami n’est qu’un cadavre en décomposition rongé par les vers. De terreur, il s’enfuit.

 

Offensée qu’Izanagi ait ainsi trahi ses espoirs, Izanami envoie les sorcières de Yomi à sa poursuite, ainsi que huit divinités du tonnerre et une horde de guerriers. Finalement, la déesse Izanami elle-même va à sa poursuite. Alors Izanagi traîne un immense rocher et l’interpose entre eux. Les deux Kamis se retrouvent chacun d’un côté du rocher. Echangeant des paroles de séparation de couple, Izanami dit « Mon bien-aimé époux, puisque tu as agi ainsi, j’étranglerai mille êtres humains de ton pays par jour ». Alors Izanagi dit : « Ma bien-aimée épouse, si tu fais cela, je créerai mille cinq cents lieux d’accouchement ».

 

C’est ainsi que chaque jour, mille personnes meurent inévitablement et mille cinq cents autres naissent, créant ainsi le cycle de la vie régissant le Monde des mortels.